post

Tiramisu

L’un des desserts les plus populaires en Italie est le tiramisu. Il est originaire de Vénétie, et l’une de ses couches est composée de boudoirs imbibés de café. Le nom de cette douceur provient de l’expression italienne « tirami su », qui signifie « prends-moi ».

Le tiramisù est un dessert dont les origines sont incertaines. Le Piémont, la Toscane et la Vénétie revendiquent l’invention de cette recette. De plus, plusieurs légendes sont liées à l’histoire du tiramisu, y compris celle concernant ses pouvoirs aphrodisiaques.

En effet, selon la version officielle, le tiramisù était servi dans le restaurant « El Toulà », dans la ville de Treviso, en Vénétie. En raison de son emplacement, juste à côté d’une maison close, ce restaurant était la destination privilégiée de nombreux clients désirant « se restaurer ». D’où le nom du dessert (« tiramisù » qui en français signifie « remonte-moi », dans le sens de se remettre, se rétablir). Les toscans, eux, disent avoir inventé le tiramisù à l’occasion de la visite de Cosme de Médicis dans la ville de Sienne.

A l’époque, le tiramisù avait été appelé « soupe du duc », et ce fut sous ce nom que Cosme de Médicis l’aurait exporté d’abord à Florence, et puis dans le reste d’Italie. En revanche, selon les piémontais, l’invention du tiramisu remonterait à l’époque de Camillo Benso, comte de Cavour, lors de sa tentative d’unification de l’Italie.